Vie spirituelle

Ecoute, Dieu nous parle (3)

Être croyant, c’est être fermement persuadé que Dieu est pour nous un Père bienveillant et compatissant, attendre tout de sa bonté ; c’est se reposer sur les promesses de sa bienveillance et avoir au cœur l’inébranlable atteinte de la confiance par sa Parole.

L’intelligence de la foi ne nous permet pas seulement de savoir qu’il y a un Dieu, mais aussi et surtout de comprendre sa volonté à notre égard, son désir de nous voir à l’écoute de sa voix. Quelle est notre attitude de l’écoute de sa voix ?

C’est de savoir qu’il ne suffit pas de savoir ce qu’il est ; il faut que nous sachions ce qu’il veut que nous soyons. Nous disons souvent que nous écoutons Dieu à travers la Bible ou la Parole de Dieu.

Quelle est la différence entre la Bible et la Parole de Dieu ?

La Bible est un livre compilé par des différentes histoires sur Dieu, mais elle est aussi écrite par l’inspiration de l’Esprit Saint.  Elle nous permet d’expérimenter la relation avec Dieu  par son Esprit. Lorsque la Bible devient un lieu de la rencontre avec Dieu par l’inspiration de l’Esprit Saint, elle est la Parole de Dieu. Par exemple, lorsqu’on ouvre la Bible, et qu’on la lit, on comprend chacun à leur besoin par l’aide de l’Esprit de Dieu. Par l’Ecriture, Dieu ne parle pas uniquement à notre intelligence, mais à toute notre être. C’est dans ce sens où nous disons que la Bible est la Parole de Dieu.

La Parole peut transformer nos pensées, nos actions par son Esprit, Elle nous aide à comprendre et à recevoir la volonté de Dieu donnée à chacun de nous.

Par conséquent, notre esprit sera éveillé en communion avec Dieu, et nous pouvons adorer et louer Dieu. Par la parole de Dieu, nous comprenons que Dieu sollicite nos engagements pour la paix du monde, et que nous nous aimons les uns les autres de toute notre volonté sincère et fraternelle. Notre façon de nous comporter changera. Nos manières de voir l’autre sont modifiées. Ainsi celle-là devient la Parole de Dieu pour chacun de nous. A travers la Parole, Dieu nous parle. Nous en éprouvons le bonheur, la joie, la force de se mettre debout sur notre chemin de vie.  Jésus a souvent cité l’Ecriture pour expliquer ce qu’il était en train de vivre dans la volonté de Dieu : Face à la tentation du diable au désert qui demande de le vénérer, il lui répond « l’homme ne vivra pas de pain seulement, mais par la parole de Dieu qui sort de la bouche de Dieu ».

Psalmiste dit « Ta parole est une lampe qui éclaire mes pas et une lumière sur ma route » (Ps 119.105). La Bible mentionne fréquemment l’usage de lampes, soit dans le culte, soit dans les maisons. Les sept lampes du chandelier d’or, placé dans le tabernacle, puis dans le Temple, étaient aussi d’or fin (Ex. 37.23)

 « L’homme est une lampe de l’Eternel » (Pr. 20.27) Eteindre la lampe de quelqu’un, c’est l’anéantir. (2Sam 21.17; Pr. 13.9). La lampe symbolise le témoignage des croyants qui éclaire les âmes perdues sur le chemin assombri et rocailleux.

La Bible n’est pas un livre d’Histoire universelle, mais elle est une histoire de l’humanité, et une histoire d’amour. Il faut savoir que la foi est liée à la parole de Dieu aussi étroitement que les rayons sont liés au soleil qui les produit. Si on ôte la parole, il n’y aura plus d’appui de la foi.

Notre communauté ouvrira désormais un culte de prière du matin, tous les jours, sauf dimanche, de 6h à 6h30, suivi d’un libre moment de méditation en silence, afin de vivre le rayonnement de la foi personnelle et communautaire, et de susciter les cœurs disposés au service de l’Evangile.

 

Durant ce temps de la prière du matin, il y aura la lecture de la Bible, commune et communautaire. Ce moment sera comme une lampe alimentée par de l’huile de l’Esprit, qui permettra de guider nos pas dans la confiance face aux épreuves et au défi du monde.

L’apôtre Paul dit « Recevez aussi le casque du salut et l’épée de l’Esprit Saint » (Eph. 6,17), c’est–à–dire la parole de Dieu. Préparons nos cœurs à l’écoute de Dieu, entrons dans la bénédiction de sa grâce, à travers ce moment où l’Eglise, le Corps du Christ, sera disposée, éveillée par la parole et la prière.

 A l’occasion de Noël, nous faisons la fête. Est-ce que Noël est vraiment une fête ?

Que fêtons-nous à « Noël » ? Nous fêtons le souvenir du fait que Dieu s’est fait homme en Jésus. Dieu s’incarne en un enfant, fragile, et dépouillé pour que cet enfant, Fils de l’Homme porte l’espérance de l’humanité, et le salut de tous.

Pourtant, nous nous souvenons que la naissance de Jésus entrainait un temps de violence et de cruauté parmi les hommes. Le roi Hérode, ayant peur de voir sa royauté rivalisée, a ordonné le massacre de tous les enfants qui sont nés dans la contrée de Judée, autour de la même date que la naissance de Jésus. Les pleurs des femmes inconsolables étaient montés vers le ciel en disant l’injustice du destin de leurs enfants.

Ainsi en était-il, jadis, l’endurcissement des cœurs des hommes s’opposait au plan de Dieu : le pharaon ordonna le massacre d'enfants la nuit d’avant le passage de la Mer Rouge par le peuple d’Israël conduit par Moïse, qui les guidait pour passer de l’esclavage à la libération pour toujours.

Nous nous souvenons aussi que la nuit de Noël, les parents de Jésus n’avait pas trouvé l’accueil et l’hospitalité. Jésus est né dans une mangeoire, quel étrange place pour le Fils de Dieu ! Joseph obéit à Dieu en écoutant l’ange du Seigneur apparu dans son rêve et quitte Bethléem en famille. Ainsi, Jésus s’appellera « Jésus de Nazareth » même s’il est né à Bethléem.

Notre nature humaine n’accueille pas volontiers un visiteur aussi dérangeant, une visitation aussi bouleversante. «  Un rameau sortira du tronc de Jessé, le rejeton de ses racines » prophétisait Esaïe. (11.1) « comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée, son aspect n’avait rien pour nous plaire » (Es.53.2)

Nous fêtons « Noël » car nous ouvrons nos cœurs à la Lumière de Dieu qui vient dans les ténèbres, dans nos ténèbres. « Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière » (Esaïe 9.1). Nos ténèbres représentent l’enfermement sur soi, la peur, et le refus de l’espérance dans le Fils de Dieu.

Noël, c’est Dieu qui se rapproche de nous en un enfant, Emmanuel, pour répondre à tout prix, même au prix du sang, à notre manque d’accueil de l’autre et de dialogue dans l’amour, dans le « Dieu de paix, et de justice ».

Nous illuminons les vitrines, les maisons, les rues. Qu’attendons-nous de cette lumière que nous portons dans nos lieux de vie ? Quelle fête fêterons-nous en ce temps de Noël que nous préparons soigneusement pour nos familles et nos enfants ?

Cette année, nous sommes particulièrement touchés par plusieurs décès dans la famille des amis de la communauté. En ce temps de séparation et de deuil, nous pensons bien à eux, ainsi que pour leurs proches afin qu’ils soient portés dans l’Espérance de la Bonne Nouvelle, par laquelle Jésus est venu pour accueillir nous, tous, dans la paix et la consolation.

« A Noël, ouvre-toi ! à la Lumière qui vient à ta rencontre au plus profond de ton cœur afin d’apporter la Paix et l’Amour». « Car un enfant nous est né, un Fils nous est donné » (Esaïe 9.5)

Je vous souhaite un joyeux Noël et une bonne fin d’année 2017. Mes pensées fraternelles et ma prière vous accompagnent dans la confiance et la rencontre du Fils de Dieu, le Prince de paix à chacun (e ) d’entre nous. 

     Pasteur SHY.

A l’occasion de son baptême, Marie-Eve Mignard nous propose deux prières : 

Prière de Louange


Seigneur, 
Merci pour la grâce qui nous entoure, 
Je Te glorifie pour les bienfaits que nous avons reçus,
Je Te sais gré pour les chances que nous avons eues, et tout l'avenir devant nous.
Seigneur, 
Tu nous gardes dans Ton esprit et Tu nous accompagnes à chaque instant,
Tu guides nos actes et nos paroles, 
Tu berces nos pensées.
Seigneur, 
Tu es le gué pour passer la tourmente,
Tu es le bâton pour soutenir la peine,
je Te loue car Tu es l'étoile du matin qui éteint la nuit et réveille la lumière.
Je Te loue, Seigneur, grande est Ta présence,  et petite est ma foi.
Ta miséricorde me fera grandir,
Ton énergie me fera avancer,
Ton amour nous enveloppe et nous sécurise,
depuis toujours et pour toujours.

 

Prière d’intercession


Seigneur, 
Je te prie pour que tu ouvres les coeurs tristes, car ils ont besoin de ta chaleur pour être réconfortés, 
Je te prie pour que tu habites les malheureux car ils ont besoin de ta joie pour dépasser leurs peurs,
Je te prie pour que tu guides les matérialistes, car ils ont besoin de ton discernement pour s'approcher de ton Royaume, 
Je te prie pour que tu convertisses les égoïstes, car ils ont besoin de ta lumière pour aimer les autres,
Je te prie pour que tu portes les malades, car ils ont besoin de ta force pour vivre avec leur souffrance, 
Je te prie pour que tu recueilles ceux qui n'ont plus de foyer, car ils ont besoin de ton amour pour reconstruire leur vie, 
Je te prie pour que tu protèges les persécutés, car ils ont besoin de la Foi en toi pour être sauvés.
Seigneur, 
Je prie pour que tu illumines les disparus car nous avons besoin de leur sagesse pour te reconnaître.
Amen.

Ils étaient en chemin pour monter à Jérusalem, et Jésus allait devant eux. Les disciples étaient troublés, et le suivaient avec crainte. Et Jésus prit de nouveau les douze auprès de lui, et commença à leur dire ce qui devait lui arriver :

Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l'homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes. Ils le condamneront à mort, et ils le livreront aux païens, qui se moqueront de lui, cracheront sur lui, le battront de verges, et le feront mourir ; et, trois jours après, il ressuscitera.

Lire la suite...

Un temps spirituel partagé par Françoise PERU à l’occasion de la méditation libre lors de la séance des Etudes Bibliques à Ste Geneviève des Bois, autour du Psaume 91.

Psaume 91

Celui qui demeure sous l'abri du Très Haut Repose à l'ombre du Tout Puissant.
Je dis à l'Éternel : Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie !
Car c'est lui qui te délivre du filet de l'oiseleur, De la peste et de ses ravages.
Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes ; Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.

Lire la suite...

A l’occasion de la méditation libre lors de la séance des études Bibliques à Ste Geneviève des Bois.

Je loue l’Eternel qui vit dans l’immensité du ciel. Jésus vit près de lui et près de nous ; il est si proche que j’espère sentir la chaleur de sa main dans la mienne.

Quand le soir arrive, je suis plein de reconnaissance pour ce que Dieu m’a donné à vivre, même quand ça n’a pas été facile. Dans ma fatigue, je veux trouver la force de dire et de chanter ce qu’il a fait pour moi. J’espère en lui parce que je sais qu’il emploie toute sa puissance pour faire du bien aux hommes. C’est son oeuvre aujourd’hui et c’est sa gloire. Gloire à son Nom !

Lire la suite...

Ne jugez point, et vous ne serez point jugés ; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés ; absolvez, et vous serez absous.

Donnez, et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui dé-borde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.

Lire la suite...

Dans la pratique protestante il est d’usage que l’on ne prie pas pour le mort et que l’on ne bénisse pas le corps de la personne décédée.

C’est une façon d’insister sur la grâce de Dieu, de s’en remettre à Dieu avec confiance pour qu’il fasse tout ce qui sera pour le mieux pour la personne qui est morte.

Lire la suite...

Eglise protestante Unie de France logo     Fédération Protestante de France     les parcours alpha     defap service protestant de mission     fédération entraide protestante

Notre communauté, communion luthérienne et réformée est présente dans le sud de l'Essonne. Les paroissiens de l’Eglise Protestante Unie viennent de Sainte-Geneviève-des-Bois, Morsang-sur-Orge, Epinay-sur-Orge, Saint-Michel-sur-Orge, Brétigny-sur-Orge, Fleury-Mérogis, Eglise Protestante Savigny-sur-Orge, Juvisy-sur-Orge, Viry-Châtillon, Athis-Mons, Draveil, Vigneux-sur-Seine, Ris-Orangis, Morangis, Eglise Protestante Arpajon, Egly, Montlhéry, Ballainvilliers, Linas, La-Ville-du-Bois, Marcoussis, Marolles-en-Hurepoix, Eglise Protestante Evry, Corbeil-Essonnes, Grigny, Courcouronnes, Bondoufle, Lisses, Mennecy, Ballancourt-sur-Essonne, Eglise Protestante Massy, Palaiseau, Longjumeau, Orsay, Les Ulis, Gif-sur-Yvette, Savigny-le-Temple, Combs-La-Ville, Quincy-sous-Sénart, Melun etc ...